Jack et ses boîtes, Tétreault d’Orion

  • Tuesday May 30, 2017
    8:30 pm
La Sala Rossa
4848, boulevard Saint-Laurent, 3e (près de l’angle Saint-Joseph)
La rencontre de cinq guitares mutantes venues de Paris, Rimouski et Montréal. En première partie: Tétreault d’Orion

[English translation not available.]

Jack et ses boîtes réunit deux musiciens de Rimouski, deux de Montréal et un de Paris. Ces cinq instrumentistes font partie des inventeurs et patenteux de la guitare d’aujourd’hui et maîtrisent autant les langages du jazz, du art rock et des musiques électroacoustiques.

Le groupe nous propose des musiques ludiques, électriques et éclectiques amalgamant improvisation, free jazz, rock pesant et bruitisme. Les musiciens du quintet explorent et pétrissent leurs guitares entre l’acoustique et l’électroacoustique, entre la musique et le bruit, entre la vibration et le souffle ; et ils entraînent la “gratte” dans des contrées nouvelles où on entend des musiques mutantes et multiformes, intrigantes mais toujours accessibles.

Instrument fétiche de la pop électrique, la guitare est un des outils majeurs de la musique du 20e siècle. Accouplée à des boites à effets, à des technologies mouvantes, la guitare se prête aux jeux du zapping, du contraste et des sonorités multiples. D’un seul mouvement de la cheville, le soulier touche la boîte et on bascule vers d’autres mondes.

Imaginez cinq guitaristes, dix pieds se prêtant à une danse malicieuse loin des démonstrations techniques, leur chorégraphie de souliers sur boîtes à effets nous entraînera assurément dans une explosion intense et ludique.

 

En première partie:

En juin 2016, Martin Tétreault et Érick d’Orion ont fait paraître un album sur le label Kohlenstoff Records intitulé 1948. Ce projet était un hommage à la «vieille musique électronique», résultat d’improvisations exploitant la musique concrète. Utilisant d’une part comme source des enregistrements datant des premiers balbutiements du GRM et de la musique électronique et concrète en général (Stockhausen, Henry, Oram, Schaeffer, etc), d’une autre part en créant des empreintes de disques et en manipulant le matériau / son, le duo a créé une série d’improvisations dans une sorte «de mise en abîme historique».

L’album Avant est la continuité de ce projet. Le disque a été enregistré en concert lors du festival Mois Multi, le 11 février 2017 à Québec.

 

Ouverture des portes à 20h.

Programme