Érick d’Orion

  • Mont-Joli, Québec, 1975
  • Compositeur • Interprète (électronique)

Érick d’Orion est un musicien autodidacte et est aussi co-fondateur du collectif de diffusion de spectacles Machines: abstractions sonores électroniques. Son travail est centré sur l’improvisation bruitiste à l’aide d’instruments électroniques. Cofondateur en 1995, avec A_dontigny, du collectif radio Napalm Jazz, il s’intéresse depuis à l’intégration totale des méthodes concrètes et urbaines en musique électronique avec le projet morceaux_de_machines. C’est avec ce duo qu’Érick d’Orion est le plus actif musicalement avec un album sur l’étiquette montréalaise No Type, deux albums en format mp3 disponibles sur les labels notype.com et subversco.com ainsi que plusieurs apparitions à la radio nationale canadienne et à l’extérieur du pays. morceaux_de_machines se produit régulièrement en spectacle depuis trois ans à Québec, Montréal, Toronto, France et Belgique. Le duo a participé à des festivals internationaux majeurs comme le Festival de Musique Actuelle de Victoriaville (2004) et Mutek (2003).

Érick d’Orion poursuit actuellement plusieurs projets outre morceaux_de_machines. Il se produit régulièrement en concert avec une multitude de formations ad hoc indifféremment acoustiques ou électroniques dans lesquels on retrouve les musiciens Sam Shalabi, Alexandre St-Onge, Martin Tétreault, James Schidlowski, Pierre Tanguay, Jean Derome, Bernard Falaise et plusieurs autres. Il est membre «flottant» de l’ODD (l’Orchestre de danse) de Pierre Tanguay. Il travaille également sur des projets d’art électronique, en étroite collaboration avec le scientifique et musicien Philippe Pasquier.

En 2004-2005, il a travaillé pour le centre d’artistes en art audio et électronique Avatar, situé dans la ville de Québec.

[vii-11]