Ensemble SuperMusique: Pour ne pas désespérer seul

Suoni Per Il Popolo 2013

  • Jeudi 20 juin 2013
    21h00
La Sala Rossa
4848, boulevard Saint-Laurent, 3e (près de l’angle Saint-Joseph)
Ensemble SuperMusique formé de 12 musiciens joue Derome, Falaise, Hétu au festival Suoni Per il Popolo 2013.

Ensemble SuperMusique interprète Jean Derome, Bernard Falaise et Joane Hétu. Trois compositeurs réunis pour ne pas désespérer seuls. Combinaison de sons jazz et de musique contemporaine, de formes écrites et improvisées. Entrecroisement et fusion de genres et de rythmes.

Pour ne pas désespérer seul réunit sur scène douze musiciens: instrumentistes, compositeurs et improvisateurs, francophones et anglophones, interprètes et performeurs chevronnés. Ils ou elles ont entre 63 et 32 ans et tous font partie de la grande famille de la musique actuelle montréalaise

Plates-formes de Jean Derome est une œuvre composée en 2008 pour célébrer le 25e anniversaire du Festival International de Musique actuelle de Victoriaville. Cette composition est l’agencement d’une dizaine de courtes pièces reliées les unes aux autres par un dénominateur commun: la note sol. Le sol étant notre principale plateforme. Derome s’amuse et crée une œuvre construite sur un perpétuel déphasage rythmique tout en s’inspirant de différentes plateformes, par exemple: la plateforme électorale ou la dérive des continents.

La pièce Pour ne pas désespérer seul de Joane Hétu — d’où le titre du concert — a été composée en 2011 pour le Futura Orkestra de Vancouver. Cette œuvre est constituée de sept mouvements qui peuvent, sous la direction de la compositrice, se superposer ou s’emboîter afin de créer un joyeux brouhaha sonore. Fidèle à elle-même, Joane Hétu y ajoute sa poésie, ses mélodies, bruits et folie.

Et pour l’occasion, SuperMusique a commandé une nouvelle œuvre à Bernard Falaise qui, de son côté, mélange formes écrites et canevas d’improvisation dans un climat de calme et d’apesanteur. Poursuivant le travail de son dernier cd «s’enfouir», Falaise façonne une musique souterraine qui évoque l’oubli, la perte et le naufrage. Il explore aussi dans cette pièce la notion de miroir en musique, que ce soit au niveau mélodique, contrapuntique ou formel.

En première partie: le Nouveau Jazz libre du Québec (NJLQ)

Le Nouveau jazz libre du Québec repose sur les parcours ininterrompus et exemplaires de deux figures importantes — Guy Thouin et Bryan Highbloom — du jazz d’avant-garde montréalais. Cette nouvelle formation s’inscrit dans une continuité historique avec le quatuor mythique que Thouin cofonda en 1967.

Nous vous invitons à ce concert qui sera certainement des plus énergisant car il sera notre célébration de l’arrivée de l’été.

Programme

  • Commande: Coat Cooke pour le Orkestra Futura, avec l’aide du CAC
    • 1. (sauter sur) Les occasions
    • 2. La pétille
    • 3. La caresse des organes
    • 4. Désespérer seul — couplet
    • 5. Désespérer seul — refrain
    • 6. La vie rêvée
    • 7. La plainte
  • Bernard Falaise, Trèfle (2013) (création)
    Commande: Productions SuperMusique, avec l’aide du CAC
  • Commande: Productions Plateforme
    • 1. Le glas
    • 2. Le rift
    • 3. Les synapses
    • 4. Le derrick
    • 5. Tec(hno)t®onique
    • 6. Le lit du chiro
    • 7. Les volcans
    • 8. La dérive des continents
    • 9. Plate-forme électorale
    • 10. Plancher de danse