Quatuor Bozzini + Ensemble SuperMusique + Kim Myhr: BozzESM

Salon qb 2015

  • Jeudi 23 avril 2015
    20h00
Amphithéâtre — Le Gesù
1200, rue de Bleury

Coproduction avec le Quatuor Bozzini et présenté dans le cadre de la saison Le Vivier.

Ce concert est une rencontre exceptionnelle entre l’Ensemble SuperMusique et le Quatuor Bozzini, ensembles réputés sur la scène des musiques nouvelles canadiennes. Se vouant à la nouvelle musique et à l’improvisation, ils sont formés d’instrumentistes virtuoses aguerris à l’interprétation des partitions graphiques et des consignes verbales d’improvisation.

À l’occasion de ce projet qui éveille toutes les curiosités et propose un partage des forces vives de la musique actuelle canadienne, le guitariste et compositeur norvégien Kim Myhr se joindra au groupe formé d’un quatuor à cordes, de deux percussionnistes et de deux saxophonistes.

Ensemble, ils interprèteront de nouvelles œuvres — commandées expressément pour cette extraordinaire rencontre — dans lesquelles de nouvelles propositions viennent déstabiliser les réflexes de chaque ensemble, et altèrent les zones de confort de chacun d’eux. Un nouveau son est créé, celui de l’Ensemble SuperMusique + Quatuor Bozzini.

Le programme comprend trois créations; Vingt-deux accords sur fond gris argenté du jeune compositeur canadien Isaiah Ceccarelli, préoccupant, c’est préoccupant de la Dame de la musique actuelle québécoise Joane Hétu, ainsi qu’une œuvre de Kim Myhr (NO). En complément de programme seront interprétés des extraits de Microexercises (2006) de Christian Wolff, l’un des géants de la musique expérimentale américaine.

Programme

Dossier de presse

Le Quatuor Bozzini passe au Salon

Par Alain Brunet in La Presse (Québec), 23 avril 2015

Le Quatuor Bozzini marque ce soir et demain, à Montréal, la tenue de son Salon QB, le dixième en dix ans. Deux soirs de créations avec des invités spéciaux.

«Pour notre quatuor à cordes, c'est une sorte de mini-festival! Nous en profitons pour faire découvrir à notre public des compositeurs relativement obscurs», explique Isabelle Bozzini, violoncelliste montréalaise, qui a fondé ce quatuor à cordes avec sa soeur Stéphanie, il y a une quinzaine d'années.

Ce soir, au Gesù, le Quatuor Bozzini présente une collaboration avec quatre musiciens de l'Ensemble Super Musique. «Joane Hétu (saxophone, etc.) sera avec nous, de même que Danielle Palardy-Roger (batterie et percussions), Jean Derome (saxophones, etc.) et Isaiah Ceccarelli (batterie), sans compter Kim Myhr (guitare), notre invité de Norvège. Nous jouerons des musiques de Joane Hétu, Iaiah Ceccarelli, Kim Myhr, Fred Frith et Christian Wolff

Demain, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le programme du Quatuor Bozzini sera exclusivement constitué de musique écrite. «Nous présenterons la création nord-américaine de Géométrie de l'abîme, troisième œuvre pour quatuor à cordes du Montréalais Jimmie Leblanc, composée pour nous.»

À l'occasion de ce concert, l'ensemble recevra le Prix des Amis de la musique canadienne, qui souligne l'engagement exceptionnel du Quatuor Bozzini à l'égard des compositeurs canadiens et de leur musique. «C'est un milieu difficile, convient Isabelle Bozzini. Nous sommes de la première génération démerde. Aujourd'hui, il y a encore moins d'argent pour la culture, c'est invraisemblable. Mais nous allons de l'avant. Bien que nous tenions à rester à Montréal, nous travaillons beaucoup en Europe. Nous n'avons pas le choix de tourner, nous devons donner une cinquantaine de concerts et d'ateliers par année.»