Résistances

  • Jeudi 16 mars 2017
    20h00
Amphithéâtre — Le Gesù
1200, rue de Bleury
Première montréalaise de Résistances

SuperMusique en collaboration avec DAME et Jean Derome présente la première montrélaise de la pièce Résistances de Jean Derome qui a été créée au Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville (FIMAV) en mai 2015, et dont la composition a été rendue possible grâce à la bourse de carrière du CALQ que Jean Derome a obtenue en 2013. La création de Résistances ouvrait l’Année Jean Derome, une série d’événements qui s’est tenue au Québec en 2015-16 et qui coïncidait avec les 60 ans du compositeur. L’Année Jean Derome vient de se mériter le prix Opus décerné par le Conseil québécois de la musique pour l’«Événement de l’année 2015-16».

Résistances est basée sur le thème de l’électricité et s’inspire des recherches que Jean Derome a faites à ce sujet: courant, débit, puissance, voltage, résistances, circuits, moteur, pulsation, fréquence, etc. Elle se veut une continuation du travail entrepris dès 2000 avec la pièce Canot-camping.

Résistances est conçue pour des improvisateurs. Certaines courtes cellules sont écrites, mais l’essentiel du projet se développe en improvisation. La pièce se dirige au moyen de 140 signes donnés par le chef et connus des participants. Chaque nouvelle version de Résistances sera différente autant pour l’ordre d’apparition des différentes cellules que pour le contenu de chacune des sections. La version de la création enchaînait 25 tableaux variés.

L’instrumentation

Résistances fait appel à une instrumentation très particulière mélangeant, instruments acoustiques, électriques, électroniques, voix et instruments inventés.

3 batteries, 3 contrebasses, le reste du groupe fonctionnant par paires positionnés symétriquement sur la scène: 2 cordes, 2 bois, 2 cuivres 2 guitares, 2 synthétiseurs analoguiques et piano, tourne-disques et échantillonneur, 1 basse électrique. Le chef présente aussi trois courts solos au cours de la pièce: guimbarde, trompette à bec et IPad. Huit des participants utilisent leur voix dans certaines sections. Chacun des 20 participants doit utiliser un métronome et un chronomètre à différentes occasions.

La composition

Plusieurs sections de la pièce sont accordées au 60 Hz qui est la fréquence de base de l’électricité en Amérique du nord. Ce choix a de nombreuses conséquences: quelques instruments ont été fabriqués spécialement pour l’occasion, entre autres, 2 kalimbas et une guimbarde accordés avec l’échelle harmonique du 60 Hz; Les saxophones jouent parfois avec des cônes insérés dans le pavillon afin d’accorder leur fondamentale et ses harmoniques au 60 Hz; tous les instruments à cordes sont aussi accordées sur cette fréquence située entre le si et le si bémol; les vents ont mis au point des doigtés alternatifs afin d’arriver à jouer chaque harmonique du 60 Hz en tempérament juste. Certaines sections mettent en opposition le piano et les vents accordés au la 440 Hz avec le reste du groupe accordé sur le 60 Hz (la = 427,64 Hz).

À ne pas manquer

Si vous avez manqué la création de l’œuvre au FIMAV en 2015, ne manquez cette chance unique d’entendre cette grande pièce de Jean Derome: Résistances (qui fera également l’objet d’un enregistrement «live» à paraître sur l’étiquette DAME/Ambiances Magnétiques en décembre 2017).

Participants

Programme

  • Jean Derome, Résistances (2015) (création montréalaise)
    • 1. Tout part du soleil
    • 2. Buzz
    • 3. Étagement des fréquences
    • 4. Aurores boréales
    • 5. Tableau
    • 6. Vamp
    • 7. Le plancher des vaches
    • 8. Fréquences-métronomes
    • 9. Tableau-combat
    • 10. Piétinements
    • 11. Trois orchestres
    • 12. Moteur deux temps, moteur trois temps
    • 13. Turbine, virgule
    • 14. Mélodie 2
    • 15. Danse finale
    • 16. Orage