Débâcle

  • Mercredi 15 avril 1992

Au pays de castor

Outre la production des ensembles Wondeur Brass, Les Poules et Justine, Productions Super Mémé agit aussi à titre de diffuseur et intègre de plus en plus à ses saisons régulières de nouveaux projets et de nouveaux artistes.

Au pays de castor est un cycle de chansons d’amour à saveur érotique. Écrites - parole et musique - par Joane Hétu, ces chansons suaves et explicites sont de piquants jeux amoureux et musicaux exécutés par des artistes qui ont la langue sortie et bien pendue…

Le Club
4171, rue Saint-Denis (angle Rachel Est)
  • Mercredi 22 avril 1992

La fille aux mains coupées

Voici une version inédite de cette histoire tragique et merveilleuse racontée par un conteur hors pair, Michel Flaubert. Accompagné par André Duchesne à la guitare et Claude Lamothe au violoncelle, ce conte traditionnel plein de rebondissements est livré ici par un trio qui sait comment tenir son public en haleine.

Le Club
4171, rue Saint-Denis (angle Rachel Est)
  • Mercredi 29 avril 1992

Magasin de tissus

Le Magasin de tissus de Jean Derome porte bien son nom, puisque toute la démarche de ce fameux improvisateur/multi-instrumentiste baigne ici dans l’analogie vestimentaire. En effet, sa série de pièces texturales est autant de sculptures sonores sans grâce ni beauté qui labourent les tympans (comme le disait un critique de l’époque concernant la musique de Derome). Ces pièces sont aussi inspirées des divers tissus: le tweed, la soie, le filet, le lin, le tricot, le velours, la fortrelle… Vêtir, c’est la fonction; le type de vêtement, c’est la forme; le patron, c’est la partition; le tissu, la matière; la couture, la méthode; la mode, le style; l’élégance, le but.

Le Club
4171, rue Saint-Denis (angle Rachel Est)

Participants

  • Jean Derome, flûtes, saxophones et une collection de petits instruments acoustiques
  • Mercredi 6 mai 1992

Ruptures interrompues

Spectacle-naissance du duo Parasites avec Diane Labrosse et Martin Tétreault. Musique faite à partir de disques, de sons échantillonnés et de recyclage sonore. Improvisation et création… mais écriture aussi, écriture inventée pour tourne disques à des vitesses variables. Une écriture conceptuelle, contextuelle qui puise ses ressources dans le trafficage. Une écriture qui tient compte de la fragilité du vinyle aussi; des générations de crics, de cracs et de pop corn. Une écriture qui exige du recycleur sonore une présence et une inventivité de chaque instant.

Le Club
4171, rue Saint-Denis (angle Rachel Est)